Les petites dernières

Afficher tout le rayon

Triumph Tiger 1939

vignette 2 vignette 3 vignette 4

Intéressé par cette moto ?

Contactez Hound Motorcycle

  • par mail:

  • 05 49 63 43 52

  • 06 08 03 91 19

 

 

Année 1939/1940

Cylindrée 500 cm3

N° de série 40-T100-23540 

 

C'est une moto que l'on a acheté en France et suite à l'achat et avec l'historique (que vous pourrez lire en dessous) c'est un coup de bol de trouver une telle machine.

Pour plusieurs raisons , en 1939 les motos civiles etaient une denrée rare , les usines de motos lorgnaient gravement sur la production de motos de guerre (Norton 16 h Bsa m 20 Royal Enfield wdco Matchless G 3 Ariel Triumph sw et HW etc) donc cette moto est rentrée en France dans une période charnière à l'époque ou un petit moustachu d'origine Allemande était un peu énervé.

Cette moto c'est 300 exemplaires, donc rien a voir avec une Triumph de 1952, une Bonneville 1968 et j'en passe et on refuse de mettre un prix pour cela (nous contacter) car on veut pas que les gens qui souhaitent mettre une moto d'origine Triumph en vente se base sur le prix de cette machine exeptionnelle, cela demande quelques connaissances et on est là

Pour la moto, lors de l'essai elle marche superbement bien (c'est pas un argument commercial)et on imagine la personne qui roulait avec cela en 39, à mon avis c'était pas une moto d'ouvrier, le budget devait être un poil soutenu .....beaucoup de détails (échappements et instrumentation dans le réservoir entre autre), pour avoir fréquenté pas mal de machines, je pense que rouler avec cette moto permettait d'arriver avant les autres, je pense, surtout avec la qualité des routes à l'époque.

Le Twin Triumph a été conçu par Edward Turner mais derrière, il y a l'homme de l'ombre VAL PAGE qui a fait la 6/1 dont c'est inspiré Edward Turner en créant la Speed Twin un moteur bicylindre dans un cadre de mono, pour augmenter la souplesse de fonctionnement, c'est l'école Anglaise, la référence...ce qui les a perdu, bref!

Au roulage sur cette Tiger (pas confondre avec une TR7) c'est la partie cycle d'avant guerre, la fourche un poil en avant (comme une Rudge) mais on sent de suite la performance du moteur, embrayage boite, à ce niveau là.....c'"est étonnant, la moto pousse et est homogène, ensuite tu es dans de l'avant guerre, donc ton disque dur doit prendre certains paramètres en considération,

En fait c'est une moto moderne qui autorise un bon cahier des charges, rouler vite en avant guerre mais en prenant conscience des choses de l'époque, partie cycle avec ce qu'ils savaient faire et c'est clair la dessus, souvent les moteurs étaient au dessus en performance, un grand classique .

Pour avoir roulé avec, je suis un poil impressionné, ensuite ceux qui vont me dire "oui mais la couleur est pas d'origine" (ce qui est vrai) et pis les grands llitteraire, moi je suis persuadé d'un truc, cette moto va revenir dans son pays d'origine.....je vous raconterais

 

L'historique par Prosper, je sais pas si c'est limpide, mais je crois que beaucoup vont aprendre, merci Prosper

 

 

 

Entre 1937 et fin 1939, environ 24,500 Tiger — T70, T80, T90 et T100 — sont sorties de l’usine Triumph à Coventry.
Les numéros de série des Speed Twin faisaient partie, semble-t-il, de la série.
Nous pouvons déduire donc que cette Tiger 100 dont le numéro de série 40-T100-23540 date du dernier trimestre de 1939.
Comme l’indique-t-il le préfixe, c’est une Tiger 100 de 1940.
Peu importe du cadre soit daté 1939. Elle a été assemblée entre août et décembre 1939 pour la saison 1940.
Les T100 de l’avant-guerre sont rares. La plupart ont été exportées dont une grande partie aux EU.
Les T100 de 1940 sont rarissimes.
Entre janvier et fin octobre 1940, autorisée par le gouvernement, Triumph a fabriqué largement pour exportation 8,818 Tiger (et Speed Twins) dont seulement 274 étaient des T100.
Moins de 5% de la production.
En 1939, Triumph a fabriqué environ 10,000 Tiger (et Speed Twin).
Si on oublie les premiers trois trimestres, on peut estimer que Coventry en aurait fabriqué peut-être une cinquantaine de T100 1940 entre août et décembre 1939.
Donc, entre 300 et 350 Tiger 100 de 1940 produites.
Rarissime moto.
Pas de compromise sur le prix.
Un acheteur qui tente de parler de la couleur,, de du phare, et ainsi de plus, n’est pas sérieux. Vendez-lui une Tiger 100 des années 1950 !
Triumph n’a pas fourni des 500 twins à l’Armée britannique avant ou pendant la guerre. Je pense que des Speed Twin ont été achetées par la Police mais c’est tout.
Il semble fort probable que cette Tiger 100 fut importé en France pendant la drôle de Guerre en 1939-1940 avant que les Allemands envahissent en mai 1940.
Probablement cachée ou immobilisée en mai ou juin 1940 pour empêcher sa réquisition par les Anglais ou les Français et ensuite les Boches.
Peu probable qu’elle fut acquise par un Français après la guerre étant donné les prix, la pénurie, les taxes d’importation bla.
Quant au numéro de moteur avec son aspect bizarre (le 4 coincé de cette façon).

les numéros de série de cette époque consistaient des préfixes de l’année et du modèle, suivis par le numéro de série. Chaque paire de carters portait aussi des numéros de « jumelage » en dessous.
Avant 1940, le préfixe de l’année ne consistait que d’un seul chiffre : 7 = 1939, 8 = 1938 et 9 = 1939.
Les numéros de série semblent avoir été poinçonnés d’abord et puis les préfixes.
Une 5T tardive de 1938 pourrait être marquée 8-5 T-12000.
Une T100 de 1939 précoce dont les carters préparés en même temps pourraient être 9-T100-12001.
Mais pour 1940, ils ont utilisé un préfixe à deux chiffres : 40.
Sur certains carters déjà préparés et numérotés, ils auraient dû caser le ’40’, ce qui expliquerait pourquoi certains moteurs de T100 datant de 1940 ont les ‘4’ coincés de cette façon. Sur autres, le numéro de série se trouve plus à droite ainsi laissant de la place pour le préfixe double chiffre.

Newsletter

Soyez informés de nos arrivages et de notre actualité

propulsé par Rentashop Ecommerce