Tous les avis de ce client :

[Retourner aux avis du produit]

Triumph TR7 RV

le 05/10/2013, y'a Patrick qui a dit : Et voilà sa note : 4 sur 5

C'est certain, elle est partie en vacances dans les Pyrénées ... et même revenue via l'Océan (2500 bornes dès son acquisition). La "Miss" n'a donc pas failli !.. Pour autant, les 2/3 bricoles qui donnèrent au trip un peu de consistance méritaient un esprit "ouvert" pour être dépassées ; je vous laisse imaginer un câble d'embrayage qui casse à St. Pée alors qu'il faut revenir à Anglet en pleine affluence estivale ... le rond-point de La Négresse, son approche, et tout le reste .. sans oublier l'inénarrable accueil de la concession TRIUMPH chez qui je vous déconseille formellement de vous rendre ... sauf s'il n'est question que de se faire recoiffer (autres temps ...). Bon, je passe sur les autres points agaçants pour ne retenir que le meilleur : elle prend forme (perdant son grand guidon, ses lourds selle, feu AR et pots ... au bénéfice d'éléments qui l'allègent en lui faisant prendre un peu plus d'âge qu'elle n'en a réellement). M'y attachent (quitte à délaisser mes délicieux monos italiens), je trouve que les distances se raccourcissent et, ainsi, fréquente de plus en plus souvent BOUSELAND CENTRAL where I'm glad to meet Gaetan more than I could imagine ... patrick

le 10/04/2011, y'a Patrick qui a dit : Et voilà sa note : - sur 5

Hey, would you please consider this website created by a still young pleasant guy called "Gaétan"! Oh, pardon, plus de 90% d'anglaises m'ont fait oublier que nous étions toujours en France et, qui plus est, pas "close to" l'île de Man ou Coventry !.. Mais pas non plus à proximité de Bologne et ça, c'est beaucoup plus flagrant !.. Pas évident en effet de dénicher une bi-cycle à "peau rouge" (hormis la FALCONE ... et la DARMAH). Où qu'il est le beau mono DUCAT' (oui, d'ailleurs, où est-il ? Il se fait rare partout depuis déjà quelque temps), ou autre SETTEBELLO mais, je m'égare ... Allez, personne ne t'en tiendra rigueur, Gaétan, bien au contraire car le moment que l'on passe avec, et chez, toi est en dehors de toute considération ordinaire (qui peut affirmer avoir un jour, ailleurs, pu se coller l'arrière-train sur autant de machines flairant bon l'huile ... sinon s'il a vécu entre 1960 et 70 en croisant chaque jour une enseigne CASTROL : celle du garage voisin ou, mille fois mieux, de ses propres parents ?!..). Alors, Hello Gaétan et ... Ciao !

[Retourner aux avis du produit]

Newsletter

Soyez informés de nos arrivages et de notre actualité

propulsé par Rentashop Ecommerce